De mémoire de phares

Prix "beau livre" de l'Académie de Marine 2013.
L’ouvrage “De mémoire de phares...” est issu d’une collecte d'interview réalisée par Clémentine lemoigne auprès des derniers gardiens de phares de la mer d’Iroise. L’Iroise, cette mer située au bout du Finistère, tant redoutée par les marins pour ses écueils meurtriers, ses brumes, ses tempêtes et ses courants violents, est jalonnée de nombreux phares, parmi les plus célèbres du monde : Kéréon, La Jument, les Pierres Noires, Armen… Symboles de l’Enfer maritime, de la solitude de l’homme face à l’océan, de sa grandeur aussi, lui qui a pu ériger ces monuments de pierre sur une surface mouvante et imprévisible, les phares ont aujourd’hui perdu leurs gardiens : les feux, réconforts du marin dans l’obscurité de sa course, se commandent depuis la terre. La mission quasi-mystique, vestalique, de gardiennage du feu, s’est perpétuée en Iroise jusqu’à ces dernières années et a marqué plusieurs générations d’hommes. Ce sont leurs témoignages uniques qu’ils nous livrent, dernières paroles des phares habités de l’Iroise. l'icongraphie émane du fond qu'a consitué Jean Guichard au cours de ces vingt dernières années, et aussi de nouvelles images.
Editions ouest-France, novembre 2012, en partenariat avec le parc naturel marin d'Iroise.
http://www.editionsouestfrance.eu/de-memoire-de-phares.html
 
 

 
Retour en haut de page